Le blog

A propos

Une Expert-Comptable diplômée

Jeune et dynamique Expert-Comptable de 33 ans inscrite au tableau de l’Ordre depuis 2015, j’ai réussi à me donner les moyens de réussir par ma volonté, ma rigueur et le sérieux qui me caractérisent, tout en conservant mes valeurs.

A tel point que depuis juin 2015, je dirige un bureau composé de 5 collaboratrices. Mais cela n’a pas toujours été aussi simple et mon parcours a été parsemé d’épreuves qui m’ont construite et m’ont permise d’être l’Expert-Comptable que je suis aujourd’hui

A propos

Mon cursus

Afin de comprendre qui je suis, rien de mieux que de découvrir mon histoire et mon cursus.

BAC ES

Tout commence pour moi en terminale, élève moyenne, j’arrive tout de même à décrocher mon bac ES avec mention. Une première étape de franchi. 🙂 Viens alors le premier choix cornélien de ma vie : que faire après le BAC ?

BTS CGO

Alors oui, je ne suis pas la seule à me poser cette question : la seule chose que je savais c’était que j’avais un goût prononcé pour les maths et que j’aimais la vie d’entreprise.

Effectivement comme « Obélix », je suis « tombée dans la marmite » du patronat depuis toute petite puisque mon père et mon grand-père était tous deux entrepreneurs.

Me voilà lancée : je choisi de faire une formation en BTS CGO en continue. A ce moment-là, je ne savais pas dans quoi je mettais mes pieds. Effectivement, j’entendais justes des notions qui m’étaient inconnues auparavant : droit, fiscalité, management d’entreprise, et bien sûr la comptabilité.

Mes Incertitudes

Je me disais : Mais comment peut-on retenir tout ça ? Des pavés de bouquins, des cas pratiques à en pleurer !!!  Et surtout des heures à plancher…. mais pour quoi faire ?  Plutôt comptable en entreprise ou en cabinet ? Collaboratrice ou je me torture à aller jusqu’à l’expertise comptable ?

« Que veux tu faire de ta vie ? » Saisir encore et encore des lignes et des lignes d’écritures comptables ou veux tu aider les chefs d’entreprise dans leur gestion au quotidien ?

Moi qui n’était pas brillante par le passé, au fil des mois, j’ai développé un réel goût pour la comptabilité. Qu’est-ce qu’une femme dans ce monde d’hommes ? Que pourrai-je faire pour me démarquer et m’insérer dans ce monde en constante évolution ? Ai-je l’étoffe d’une meneuse ? Ai-je ce qu’il faut dans le pantalon ? Telle est la question 😉

La Décision

Pour y parvenir, je me devais d’être la meilleure. Alors je me suis retroussée les manches et me suis mise à travailler très dur. En effet, je savais qu’il fallait que je pousse mes connaissances et mon raisonnement pour atteindre mon but. Inscription pour le DECF, c’est parti !

DECF

L’année où j’avais commencé mon DECF, la réforme de ce diplôme pointait le bout de son nez. Le DCG allait arriver ! Et moi, je voulais un DECF ! Il était hors de question pour moi d’avoir un DCG.

« Et bien ce n’est pas grave Emmanuelle, tu le feras en un an au lieu de deux !! Qu’est-ce que c’est un an dans une vie franchement ? C’est parti mon kiki, j’achète les livres et me voilà en train de cumuler ma première et seconde année.

Une petite voix intérieure me dit alors que je suis « folle ». Tu n’en as pas encore assez comme ça ? Faut-il que tu en rajoutes ? Et qui l’eut cru !!! Contre toute attente, j’ai réussi !!! Si, si !! C’est la vérité !

DSCG

Et puis, c’est quoi la suite ? Pour moi, je ne voulais pas faire de saisie toute ma vie.  J’adorais le côté humain et voulait me rendre utile. La comptabilité n’était pas que le moyen d’arriver à mes fins. Accompagner et transmettre étaient devenu mon leitmotiv.

Donc je poursuis mon parcours par un DSCG. Manque de bol, la réforme venait de passer ! Le lycée dans lequel je préparais le diplôme le faisait en une seule année. Je me rappelle encore, nous étions 4 étudiants, autant dire des cours particuliers ! Une année formidable en matière d’apprentissage avec des professeurs géniaux et passionnés par leur métier.

Mais je me rappelle que nous n’avions pas eu une seule interrogation écrite de l’année ! Uniquement des cas pratiques ! Et vous allez rire… sur les 4, je me suis retrouvée la seule autorisée à passer l’examen car les autres n’avaient pas validé toutes leurs UV du DCG !!!

L’énorme pression sur mes épaules et la peur au ventre, je passe l’examen. Que c’était dur ! Nous n’étions pas assez préparés ! Je n’ai pas su gérer mon temps aux épreuves en raison des faibles mise en situation, aucun examen blanc ! Résultat : Echec à quelques centièmes de points près avec une moyenne à 9,5 !!! Premier coup dur, premières remises en question…

Le Monde du travail

De manière réfléchie, je décide de m’orienter vers le développement de mon expérience professionnelle : consciente que cela me serait bénéfique plus tard dans mon parcours professionnel.

Ainsi, j’opte pour une immersion complète dans le monde du travail et décide en parallèle de passer mes épreuves écrites du DSCG en candidat libre. Pour me préparer au mieux, je décide de payer personnellement une formation chez Comptalia.

La mise en pratique de mes cours, le raisonnement comptable en tête grâce à la saisie et à la révision que je faisais en parallèle dans mon cabinet comptable, m’ont permis d’aller à l’examen sereine sur mes compétences. Et bien sûr ! Je l’ai eu !!! Une belle revanche me direz-vous !

Le Stage d’expertise comptable

Ensuite, ce fameux cap franchi avec brio, je me suis lancée dans le stage d’expertise comptable aux fins d’obtenir le « saint graal ». Tout Expert-Comptable stagiaire en a gardé quelques traces : d’intenses premières périodes fiscales en cabinet, des formations à suivre et la préparation du mémoire !

Respecter les délais était ma priorité, j’envoie ma notice à l’éducation nationale. Le jury accepte mon thème mais m’indique de nombreuses choses à changer : La galère ! Je devais tout refaire ! Mais je ne me suis pas laissée emporter par mes émotions : 6 mois après, je dépose mes modifications ! Quel soulagement, ç’est passé !

A partir de là, je commence le laborieux travail rédactionnel. L’été y passe, la famille et les amis s’en souviennent encore. Quelques mois plus tard, je le présente et j’obtiens le fameux sésame : j’ai eu mon Diplôme d’Expertise Comptable à seulement 28 ans !!!

Diplômée et après ?

Beaucoup de jeunes diplômé(e)s comme moi se pose la question : Mais que vais-je faire une fois le diplôme en poche ? Pour moi le hasard a bien fait les choses, j’ai en effet, changé de cabinet, me permettant ainsi de tomber sur des personnes formidables qui m’ont donné ma chance !

En d’autres termes, je suis engagée en tant qu’Expert-Comptable salariée fraîchement diplômée, et « Directrice de bureau » ! Du jour au lendemain, je passe de réviseur à Expert-Comptable, Directrice d’une agence !!! Qui l’eu cru ? Oulala sur le coup, la panique m’a pétrifiée !

Mais vous l’aurez compris, j’adore les défis et mon ambition n’a pas de limite ! « Courage, tu vas y arriver !! » me disais-je alors… En définitive, j’ai accepté le poste proposé et je suis devenue l’Expert-Comptable que j’ai toujours rêvé d’être.

Chroniques d'une expert comptable

Et Aujourd’hui ?

Plus de cinq ans plus tard, me voilà une Expert-Comptable épanouie !

Je suis devenue une Expert-Comptable et une manageuse, qui développe des missions de conseils, forme ses collaboratrices et qui développe son cabinet ! Et aujourd’hui, je me lance le défi d’acquérir une nouvelle compétence, le « blogging ». Passionnant, vous me direz ! Oui, tout à fait, c’est passionnant !

J’ai toujours à cœur d’accompagner mes clients dans leur démarche, leur développement car je crois en leur projet et en leur réussite. Ce blog va me permettre de concrétiser mes rêves et va me donner les moyens de conseiller et de guider mes clients. Et si j’arrive à développer mon activité en même temps que celle de mes clients, la boucle sera bouclée, et le projet couronné de succès.

Mais le développement du cabinet ne serait rien sans le lien privilégié que j’ai su créer avec mes collaboratrices. D’une oreille attentive et bienveillante en toute circonstance, j’ai tout de suite compris qu’il fallait accorder une attention toute particulière aux relations humaines par la formation et le développement des compétences des collaboratrices.

Ainsi, elles pourront s’épanouir, évoluer et être fière de leur évolution tout comme je l’ai été moi-même. Et c’est avec à ce goût du partage que je vais vous emmener avec moi dans mon aventure de bloggeuse et qui sait, peut-être demain avoir la chance de travailler avec vous…

Mon Blog

Désormais, mes compétences techniques sont bien assises et mon expérience de terrain me permet de délivrer à mes lecteurs les meilleurs conseils concernant la vie d’entrepreneur, la gestion de son entreprise ainsi que la réglementation comptable, fiscale, juridique et sociale.

A travers mes articles, mon souhait est de rendre plus accessible des notions très compliquées et d’inciter le chef d’entreprise à se lancer dans les affaires et l’entrepreneuriat. Que chacun puisse avec un peu d’huile de coude, une idée et un peu de sueur, concrétiser ses rêves de création d’entreprise en étant bien accompagné. Seul, il est difficile de réussir et de se motiver. Grâce à des professionnels tels que moi, vous pouvez être sûre de prendre un bon départ et de gérer au mieux votre entreprise.

Si vous avez envie d’échanger quelques mots avec moi, à propos de votre projet professionnel de création de votre entreprise ou pour développer votre activité, n’hésitez plus et laissez moi un message à cette adresse mail. Je vous répondrais au plus vite ! A bientôt.

3 Comments

  • KOTTIN A. D. Thibaut

    En tant que titulaire d’un baccalauréat série G2 et G3, d’une licence en comptabilité audit et contrôle avec une expérience professionnelle d’un an…je ne sais même pas par quel moyen financer mes études en expertise comptable jusqu’à nos jours. Je suis un passionné de l’expertise comptable et je m’arrangerai à atteindre mes objectifs le plus tôt possible par la grâce de Dieu car je ne cesserai jamais de persévérer. Merci de me donner des conseils si nécessaire.

  • AKA Michel

    Bravo à vous, avec beaucoup travail et de persévérance, vous avez réussi.
    Aujourd’hui, c’est avec fierté que vous avez fait part de votre parcours.
    J’espère y arriver comme vous dans quelques années et raconter. En effet, J’ai échoué malheureusement à mes examens intec mais je prépare les examens du DSCG de fin octobre pour rectifier le tir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *