préjugés expert-comptable
Etre Expert-Comptable

Les Préjugés de l’Expert-Comptable

Etre Expert-Comptable : c’est un métier d’homme

Il est vrai que le mot Expert-Comptable est déjà par définition masculin. Mais ce n’est pas qu’un métier réservé aux hommes !

Sérieusement, les femmes Experts-Comptables sont de plus en plus nombreuses. Pourtant, elles ne représentent que 20% sur toute la population d’expert-comptable en France. C’est tout ?? Pas assez à mon goût, non ? 

Vous vous dites peut-être que les clients préfèrent collaborer avec un homme plutôt qu’avec une femme. Mais non ! Statistiquement, la confiance des clients est équivalente que l’expert-comptable soit une femme ou un homme. D’ailleurs, certains clients viennent à mon cabinet parce que je suis une femme… Voilà le privilège des clichés sur les femmes, la rigueur et le sérieux, nous est bénéfique à de nombreuses occasions. En effet, l’aspect féminin peut rassurer et même séduire le client.

D’expérience le charme de la gente féminine nous donne une supériorité dans la négociation et tout le monde le sait, une femme est bien plus rigoureuse et consciencieuse qu’un homme… alors si vous souhaitiez une femme pour vous conseiller et vous accompagner dans votre vie professionnelle, il va falloir se lever tôt. 😂 Je vous le rappelle : seulement 20% de la population d’expert-comptable !

Le faible nombre de femmes experts-comptables serait lié à des critères et choix personnels qui font que la profession n’attire pas les femmes. Et non pas, par un rejet de la part de la profession ! Pour preuve, la communication croissante de l’ordre ou de l’association des femmes experts-comptables prouve que tous les moyens sont mis en œuvre pour attirer la gente féminine dans la profession.

L’Expert-Comptable est têtu et ne communique pas

Le contact humain représente 90% du travail des Experts-Comptables. Il faut savoir être pédagogue, à l’écoute et savoir communiquer pour se faire comprendre et se faire entendre.

La communication et la disponibilité dont je fais preuve me donne des atouts indispensables dans l’exercice de cette magnifique profession et pour prospérer dans cette profession.

L’écoute est la première qualité indispensable dans l’exercice de cette profession. Comment comprendre les besoins du client, si je ne l’écoute pas. L’observation du comportement et du visage des clients est importante pour interpréter la réaction et la compréhension du client sur ce que je lui dis. Cela évite donc de passer pour une personne têtue qui veut absolument passer son message sans chercher à se faire comprendre. C’est complètement contre-productif, n’est-ce-pas ?

En outre, je pense que l’expert-comptable doit vulgariser et rendre accessible de nombreuses notions comptables, de droit et de gestion au chef d’entreprise. Et ce, afin de lui permettre de comprendre les bases pour gérer sa société au mieux. Je peux vous dire « chacun son métier », je ne suis pas médecin ou architecte, je serai incapable d’ériger un mur ou de construire une maison…

Pour rentabiliser son activité et créer de la valeur à travers son entreprise, le chef d’entreprise doit avoir un bagage minimum de notions et de compétences entrepreneuriales et comptables. Ces notions doivent être transmises par l’expert-comptable dans la mesure de l’intérêt de son client. La pédagogie est obligatoire ainsi que de savoir retranscrire des mots hyper compliqués en mots simples et accessibles à tous.

La comptabilité, c’est rébarbatif et ennuyeux

Toujours en mouvement…

Je vous dirais qu’il n’y a pas un jour où je m’ennuie. Si si, je n’arrête pas… Des travaux toujours différents, des lois qui changent toutes les 5 minutes, des réformes qui pleuvent à chaque changement de Président. Enfin bref, rien n’est stable ni définitif dans ce métier. Je sais, vous allez me dire que c’est un travail prenant. Oui c’est vrai, mais tellement enrichissant au niveau des connaissances, compétences et également en contact humain que le temps passe si vite.

Moi j’ai cette chance, de me dire à chaque fin de journée que je ne l’ai pas vu passée. Le pied ! Moi je préfère ça, plutôt que de me dire que je me suis ennuyée à mourir !  Il n’y a pas un jour où je m’ennuie, pas un jour où je n’ai pas quelque chose à faire.

De plus, j’apprends continuellement quelque chose. Vous me direz, facile avec ces lois qui changent toutes les 5 minutes ! Effectivement, mais je n’apprend pas que des textes de loi… Le management des collaborateurs, le conseil aux clients, la gestion du temps et des échéances, le travail dans l’urgence, j’apprends également à me connaître à travers les relations professionnelles et au contact d’autres personnes. Je pense que c’est un choix de carrière et un choix de vie. Lorsqu’on y a goûté, on ne peut plus faire marche arrière.

Une société qui s’ubérise…

D’autant plus que la révolution technologique nous oblige à évoluer. Vous savez la fameuse ubérisation de la société. Il faut constamment se tenir à jour des évolutions réglementaires et des mentalités de nos clients. C’est une veille de tous les instants pour rester opérationnel et vous conseiller au mieux. Pas si simple, n’est-ce pas ?

Par conséquent, le métier d’expert-comptable ne correspond plus du tout au métier d’y a 20 ans. Nous devons faire face aux nouvelles technologies, le Smartphone fait partie de notre quotidien. Les nouvelles générations ne comprennent plus le langage des experts-comptables qui ne vivent pas avec leur temps.

Etre Expert-Comptable : cela signifie qu’il n’y a plus de vie de famille

Au premier coup d’œil, on peux dire que c’est un métier qui ne favorise pas la vie de famille. Je vois tout de suite où vous voulez en venir ! Des horaires de fou, une période fiscale de 12 mois, une pression constante… voilà que l’on laisse décliner sa vie de famille et de couple.

Mais en fait pas du tout, une bonne organisation et une délégation efficace permet à l’expert-comptable de se dégager du temps pour concilier vie de famille et vie professionnelle.

Un bon planning avec une répartition des tâches par collaborateurs et surtout son suivi est indispensable pour être productif. Il faut utiliser les compétences de chacun, l’encourager et travailler dans une bonne ambiance de travail, dans la bienveillance, l’écoute et la justesse.

Finalement, il en va de même pour sa vie personnelle. Je dois gérer mon planning, accorder du temps à ma fille et à mon conjoint, s’occuper de la maison et de toutes les tâches ménagères… En gros, commencer son deuxième travail lorsque l’on rentre à la maison. Mais je vous dirais que cela n’est pas propre au métier d’expert-comptable ! Toute femme active connait ce train-train. Il n’y a rien d’exceptionnel dans le monde dans lequel on vit toutes aujourd’hui.

En conclusion,

Je vous dirais qu’il faut que vous changiez votre angle de vue sur cette belle et valorisante profession d’expert-comptable. Surtout sur la personne qui vous reçoit dans son cabinet pour échanger sur la santé de votre entreprise. Comme un médecin, il est là pour écouter, préconiser et soigner votre entreprise, votre organisation et vous-même, chef d’entreprise, pour faire prospérer vos affaires et vous permettre de vous épanouir dans cette vie trépidante de chef d’entreprise.

Si vous voulez que je vous accompagne dans cette belle aventure, n’hésitez plus et contactez-moi ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *